"Ceux dont les traces sur le terrain sont peu reconnaissables..."  

Nogent le Phaye - Saint Ave - Châteauneuf - Illkirsch
Saint Pourçain sur Sioule - Entraigues sur la Sorgue

Vos réactions, commentaires ou anecdotes SVP à <<contact@amicaleartificiers.fr>> !...



Le DMu de Nogent le Phaye était-il bien là ?...
Michel SIMONIN confirme :
"Le site de Nogent Le Phaye EST Le bon, Le Long De la RN."


Saint-Avé, et Châteauneuf d'Ille et Vilaine  ?
Bernard DOARE confirme : << Dans la famille des dépôts disparus en voici deux mais qui n’en faisaient qu’un pour l’établissement du matériel qui les gérait. Le 1er, le DMU de Saint Ave (ou du moins, il se situait là avant la remise à la ville), et le deuxième, annexe de ST AVE, le dépôt de Châteauneuf d’Ille et Vilaine. Ils étaient commandés par le LT GAILLARD  à l’époque de ma mutation a la sortie de mon CT 1 de l’ESAM de Bourges en Février 1973. >>

et ci-dessous, la position supposée, au sud-est d'Illkirsch, est-elle la bonne ?

C'est Alain PROVOT qui a rectifié le tir !
<<Voici la situation exacte de l'ancien dépôt d'illkirch, fermeture le 30/12/80 : le marqueur indique
l'entrée principale, j' ai tracé le contour du dépôt approximativement !>> 

Cette situation très sylvestre a rappelé à Serge JOP une anecdote "sympathique" :
<<
 Un soir, s'est présenté au poste de sécurité, mais venant de l'intérieur du dépôt, un père de famille, son épouse enceinte, et deux enfants, tout ce petit monde avec bicyclette... mais pas très rassurés... Des "terroristes" ?... Non, simplement une famille en ballade dans la forêt voisine (on voit d'ailleurs sur la photo que le dépôt est "dans la forêt") et qui voyant la nuit arriver, veut raccourcir en coupant à travers bois... Ils tombent sur la rivière, la suivent et se retrouvent peu à peu dans une sorte de nasse : d'un côté la rivière, de l'autre la clôture du dépôt... Ils continuent à avancer jusqu'à ce qu'il ne reste plus aucun passage, la clôture bordant alors la rivière...
Que faire, une famille perdue dans la forêt, la nuit qui tombe, impossible d'aller plus avant... et de l'autre côté de la clôture... UNE ROUTE !...
La clôture, comme hélas beaucoup en ces temps là, n'était guère solide... et voilà notre famille qui franchit l'obstacle, et poursuivant son chemin sur une "vraie route", s'est ainsi retrouvée "au poste de sécurité" sous les yeux incrédules (et effarés) du sous-officier de garde... On n'ose imaginer ce qu'auraient pu être les conséquences d'une rencontre involontaire avec une patrouille cynophile... mais les dieux étaient avec eux !!!... >>

Anecdote attestée par Alain PROVOT : << La réaction du président est véridique, ça faisait partie des nombreuses anecdotes de ce dépôt. Pêcheurs et autres promeneurs se faisaient souvent surprendre par un vieux berger allemand du nom de RIPP pendant les rondes du week-end ; malgré la non solidité de la clôture, ce fut un très beau dépôt, morilles et autres escargots avaient la paix,  les munitions aussi !!!... je vois que M JOP connaît très bien la région, hopla ! >>


Deux sites dénoncés par Didier BARRAUD :


Saint Pourçain sur Sioule...
L’infrastructure est en partie détruite, on reconnaît les routes si particulières de nos travées.
Une société de transport logistique occupe le site....


...et Entraigues sur la Sorgue : l’infrastructure est détruite, on reconnaît les routes.
Une société de transport logistique et une déchetterie occupent le site.


retour à l'accueil des disparus !